Couchsurfing: entre merveilles et gros relous

Comme chaque année, je viens de renouveler le nom de domaine du blog. Ca ne coûte pas une fortune, disons plus ou moins mon budget course hebdomadaire. Ce n’est pas énorme mais j’ai tout de même la sensation de devoir le rentabiliser, d’où cette publication. Histoire de me donner bonne conscience. Et aussi parce qu’après 2 jours à la campagne, de retour chez mes parents, j’ai déjà épuisé toutes les possibles occupations un minimum dignes d’intérêt. Great life. Il faut bien que je trouve comment passer le temps.

14142007_1264131070264483_7032176953317986996_nLa transcendante bibliothèque du monastère de Strahov, Prague

 

Petit aparté avant de passer à ce qui nous intéresse. Je n’ai pas d’explications à donner sur mon silence ici. La vie vient parfois en travers de ce que tu veux faire puis le temps passe et entraîne la motivation derrière lui, de nouvelles choses t’occupent l’esprit, tu n’y peux pas grand chose. Et pour être franche, je n’ai jamais été très fiable niveau promesses non plus, je crois t’avoir annoncé bien trop de fois certains articles sans leur donner de suite. Je te remercie énormément si tu as continué de m’envoyer d’adorables mots et suggestions d’articles sur les réseaux, et si tu fais parti de ceux voulant en savoir plus sur mes rencontres grâce à Couchsurfing, tu en auras enfin une idée.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – — – – – –

Couchsurfing, c’est ce site qui te permet de rencontrer ( et potentiellement d’être hébergé par ) n’importe qui n’importe où n’importe quand. Il te met en contact avec des étrangers éprouvant la même envie de rencontre, de partage, que toi. Généralement les membres utilisent ce site pour trouver des locaux acceptant de les héberger, sans contrepartie, lors de passages dans certaines villes. Combine voyage et gratuité, I’m in. Des évènements sont aussi organisés un peu partout par les membres, allant de la plus simple rencontre dans un bar à des soirées plus structurées. Je voulais t’en parler car ce site m’a fait rencontrer des personnes extraordinaires. J’ai été surprise de voir à quel point les gens peuvent être généreux, bienveillants envers des inconnus. La surprise était moins bonne quand j’ai passé deux nuits chez un fétichiste des pieds arménien à Vienne, qui n’avait « absolument pas fait exprès » de choisir un film avec beaucoup trop de plans de threesome pour être innocent. Wink wink. Je t’épargne les multiples tentatives de rapprochements gênantes et extrêmement déplacées de ces deux jours.

14224887_1268095046534752_77941071914705982_nBratislava et ses ruelles pavées14202528_1264130823597841_755992992902468867_nLe pont Charles, désert à 7h du matin, Prague14080002_1264130653597858_1629959277444303271_nPrague et sa cuisine turque14068043_1262359470441643_951812264603055376_nCracovie, entre délabrement et street art14233096_1267239163287007_44259924626479628_nAu détour d’un musée, VienneCapture d_écran 2017-07-07 à 14.26.29Tallinn et ses belles églises

 

Bref. Pour l’utiliser, rien de plus simple. Tu crées ton profil, tu le remplis, tu mets plusieurs photos de toi. Au plus ton profil est complet, au plus les gens sont rassurés. Ne t’invente pas des passions ou des expériences passées pour avoir plus de chance de te faire héberger. Crois moi, tu préfères trouver quelqu’un avec qui tu as des chances de t’entendre, au risque de finir en auberge si jamais tu ne trouves personne. Après tout, tu vas passer un moment, voire une ou plusieurs nuits, chez un inconnu. Ensuite, tu peux partir à la recherche d’un évènement, d’un guide ou d’un canapé. Tu peux également poster ton projet de voyage et attendre que quelqu’un y réagisse, te propose de lui-même. Inversement, tu peux proposer ton logement ou tes conseils à des visiteurs. 50/50. La plateforme est très ludique, la date de la dernière connexion d’un membre, son taux de réponse et ses disponibilités d’accueil sont affichés.

Comme je le disais plus haut, l’hospitalité, le partage et la gentillesse authentiques des Couchsurfers que j’ai rencontré m’ont marquée. Je remercie mon host turc de Prague pour m’avoir emmenée dans toute la ville sur son scooter dès le petit matin, pour m’avoir montré le coucher du soleil au plus bel endroit de la ville, pour m’avoir invitée dans sa maison de vacances à Istanbul et pour sincèrement se réjouir de mon retour prochain à Prague. Je remercie mon host de Cracovie pour sa chaleur humaine, pour continuer de prendre de mes nouvelles pendant les attentats et pour avoir également hébergé un Coréen passionnant avec qui nous avons discuté toute la nuit. Je remercie mon host espagnol de Tallinn pour m’avoir accompagnée dans cette visite citadine sous -3°, pour avoir enregistré ce mémorable rap autothuné en duo et pour avoir trouvé les informations les plus excentriques sur les monuments de la ville. Je remercie mon host parisien pour m’avoir fait découvrir ce chouette restaurant du quartier latin, pour s’être immiscé sur le balcon d’un grand hôtel en face de la tour Eiffel venant de s’illuminer la nuit et pour m’avoir conduit tôt à Charles de Gaules un dimanche matin. Je remercie mon host de Budapest et son colocataire pour cet escape game dans un bunker excentrique, pour la soirée étudiante à côté d’une piscine en plein centre ville et pour la crêpe partagée sur les bords du Danube, en face du Parlement, à 2h du matin. Je remercie mon host de Bratislava pour m’avoir attendu des heures à la gare, pour avoir fait toute une mise en scène lors d’une visite inattendue de son propriétaire qui n’était pas au courant de ma présence et pour m’avoir offert en souvenir son porte-clé, qui était à son nom. Au delà des actes honnêtes qui parlent d’eux-mêmes, ce sont tous des personnes incroyablement intéressantes. Tout ça sans rien demander en échange, hormis une bienveillance réciproque et une sympathie spontanée. Tu logeras peut être dans un immense appartement donnant sur la plus belle rue de la ville ou seras invité dans un restaurant chic, mais à côté de ça tu ne dormiras pas forcément avec une couverture ou tu devras parfois te satisfaire d’un torchon plutôt que d’une vraie serviette. Dans les deux cas, l’expérience reste mémorable.

Bien évidemment, les intentions des gens doivent toujours être remises en doute. En tant que fille, j’ai reçu des dizaines et des dizaines d’invitations, parfois un peu louches, parfois carrément suspectes, toujours des invitations d’hommes ( étrangement? A toi de juger ). Non monsieur je ne ferai pas un détour pour aller dans ton chalet perdu à 50km de Vilnius parce que tu es apparemment sympa et que tu as envie de me connaître. Tu n’étais pas obligé, vraiment. Faire du couchsurfing, c’est aussi ce genre de propositions, les annulations tardives, les incompréhensions, les blancs un peu gênants lors de la rencontre… Surtout, je pense qu’il faut garder ses précautions et rester vigilant avant d’accepter quoi que ce soit, ça relève du bon sens avant d’accepter de loger chez de complets inconnus. Lis attentivement les avis laissés sur les profils. De même, la petite notion « compte certifié » n’est pas à prendre comme une garantie, c’est un simple achat.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – — – – – –

Tout le monde ne te fait pas forcément des compliments suspects sur tes pieds et des avances très insistantes ( cet homme mériterait vraiment un post complet ), heureusement. Je conseille cette aventure à tous ceux ouverts d’esprits, qui sont prêts à mettre de côté leur côté réservé et leur petit confort en voyage, pour en garder de très bons souvenirs. Je n’ai jamais eu l’occasion d’accueillir quelqu’un personnellement, mon appartement n’ayant pas assez de place, mais je recevrai volontiers quand je déménagerai à Prague. Pour les questions, je suis bien plus active sur les réseaux à @enavantcamarade. Envoie moi un petit mot pour me dire ce que tu en penses, on se retrouve là bas!

Camille.

Publicités
2 commentaires
  1. L’expérience doit être sympa. Toutefois, en tant que fille c’est vrai qu’il faut rester méfiant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :